Pour un exercice d’écriture : le parfait dictateur

demagogue-2193093_640

Charte dictatoriale

« Voici le sujet d’écriture: « Quel sorte de dictateur êtes-vous ? »Une grande catastrophe a annihilé la quasi-totalité de l’espèce humaine. Vous faites parti des survivants en compagnie de quelques milliers d’autres hommes et femmes. Votre objectif est d’établir une charte qui posera les bases légales au fonctionnement de votre communauté de rescapés (en vase clos). Pour cela, vous disposez d’un maximum de 10 articles et de 1000 mots ! Lire la suite « Pour un exercice d’écriture : le parfait dictateur »

Pierrot, le pêcheur (historiette)

lac-brume

Ce texte est un peu fétiche pour moi. Je l’ai écrit en 2007, alors que j’avais déjà rédigé trois livres d’auto-fiction, des récits de vie dont deux avaient été publiés et que j’écrivais depuis onze ans.

Je pensais à l’époque que je ne pouvais sortir de ce genre, par manque d’imagination, qu’il m’était impossible d’écrire un récit de fiction. C’est alors que, sur le net, j’ai découvert un « jeu d’écriture » qui consistait à « inventer un personnage ». Hésitant, j’ai quand même décidé de participer et c’est ainsi qu’est né « Pierrot, le pêcheur ».

Je crois pouvoir dire que c’est ce mini-récit qui a débloqué chez moi l’écriture fictionnelle, pour le meilleur ou pour le pire 🙂 .

   Ben oui, c’est ce qu’il a trouvé comme occupation, le Pierrot, pour échapper à sa virago domestique.
Le week-end donc, aux premières lueurs , il se harnache du matos : bourriche, épuisettes, gaules et tout le toutim, et il fonce tremper sa ligne dans le plan d’eau le plus proche.
La pêche, il n’a jamais vraiment aimé, mais bon il faut bien que son alibi tienne. Alors il s’emploie à rapporter à l’Hortense quelques poissons qui, reconnaissons-le, ne lui ont pourtant causé aucun préjudice.

Il en laisse filer pas mal du reste car ce qui l’intéresse, c’est de rêver d’ailleurs en contemplant les brumes de l’aube, les fumerolles du matin qui dérivent sur l’étang et, plus tard dans la journée, le vol tantôt immobile, tantôt  saccadé des libellules près des roseaux ainsi que les moires infiniment changeantes à la surface de l’eau.
Il rêve, le Pierrot. Il est un peu poète et même que s’il osait, il écrirait des vers….
Ça le changerait de ceux qu’il doit accrocher au bout de l’hameçon, il se dit.
Y’a des philosophes qui prétendent que le pêcheur est « non seulement un héros de la patience mais aussi un prophète de la foi ».

   Tout ça, il s’en fout , le Pierrot. Il rêvasse sa liberté.
Une liberté du dimanche.

Éloge de la phrase courte (humour)

De_la_brievete_de_la_vie

A vous, frères humains qui après nous vivrez, à mes rares amis, à mes nombreux ennemis, à vous, Mon Révérend, à Monsieur le très respectable Président de l’Orphéon, à Madame le Colonel des Pompiers, aux gentes dames, damoiselles et damoiseaux, à moi-même, j’en passe et des meilleurs, et cætera, je voudrais en ce beau jour de l’an de grâce deux mille sept, le trois avril dudit, parler très brièvement je l’espère, car je ne voudrais pas vous lasser et cela arrive vite dans les discours, plus vite qu’on le croit, d’un sujet qui me tient tout particulièrement à cœur depuis des lustres et des lustres, tout comme à vous, je n’en doute pas, alors que nous sommes tous réunis ici, au pied de la butte, plus exactement à mi-butte, bien calés, endimanchés comme il se doit, les messieurs en gibus et frac, les dames en crinoline , les demoiselles en jupette et les garçonnets en culotte courte, j’ai nommé, vous m’entendez bien et n’en concevez aucune crainte,ce serait totalement infondé, la phrase courte, dont je me propose ce matin de faire l’éloge funèbre car il ne vous a pas échappé qu’à notre époque, caractérisée par toutes sortes d’inventions Lire la suite « Éloge de la phrase courte (humour) »

Miss smart (Note de lecture) .

miss smart2_

Auteur  : Manou Fuentes

« J’ai toujours écrit sur des bouts de table, sur des petits papiers que je froissais ou que j’oubliais aussitôt écrits dans quelque tiroir. Ma profession de médecin étant très prenante, j’avais peu de temps pour me consacrer à l’écriture et une forme de pudeur ou de timidité naturelle m’empêchait de faire lire à qui que ce soit mes écrits. Jusqu’au jour, où, le temps est venu d’arrêter mon métier et de laisser partir au loin mes enfants devenus grands. J’ai donc entrepris d’écrire…  Le langage de ce roman contraste avec mes deux livres précédents dont la facture était beaucoup plus classique. Je me suis amusée avec Miss SMART à utiliser une verve plus moderne pour vous raconter l’histoire d’une jeune femme aux prises avec un milieu nanti qui n’est pas le sien. J’espère que vous prendrez autant de plaisir à le lire que j’en ai eu à l’écrire. »

Présentation de l’éditeur, éditions Hélène Jacob :

Valérie s’ennuie mortellement dans une entreprise de distribution de produits d’entretien.
Fraîche, naturelle et enjouée, elle finit par « péter un câble » et créer un « gros bordel » dans un monde à mille lieues du sien, celui des nantis.
Le lecteur, auquel elle se confie, amusé par son comportement, sourit et devient au fil des pages le complice de ses aventures.L’auteur campe ses personnages avec tendresse et humour.

Lire la suite « Miss smart (Note de lecture) . »