Quand la tarte se fait madeleine…

Quand la tarte se fait madeleine, la tarte au libouli.

Après une visite de quelques jours – énormément appréciée, comme toujours – aux confins de mon Cambrésis natal, une région qui reste mon pays de cœur dont je me suis « éxilé » il ya près de 35 ans, quelques idées me furent remises en tête.

Il m’a été impossible de trouver sur place la fameuse tarte au libouli ( lait bouilli) que je dégustais dans mes enfance et jeunesse. C’est certes une spécialité de la région Nord, mais apparemment plus du Pas-de-Calais et du Boulonnais en particulier. (L’autre grande variété de mon enfance là-bas était la tarte au sucre, tartochuc, et la tarte aux pruneaux, tartaprones.)

Restait donc à la faire, après avoir consulté le net, qui en donne diverses recettes.

Je précise que je déteste le flan, genre vaguement apparenté, lorsque j’y retrouve le goût de lait  !

La réalisation et dégustation eût lieu hier : impossible de vous dire l’émotion de cette redécouverte, après des décennies. L’aspect déjà, ( le croisillon de pâte est facultatif) avec cette crème jaunâtre, riche, vaguement plissée sur le dessus. L’odeur : la mémoire retrouvée ! Puis enfin le goût : l’enfance, à la première bouchée ! La même pâtisserie que celle que faisaient avec soin jadis ma mère et mes tantes !

La pâte briochée fraîche et maison était d’un moelleux incomparable, les bords, croustillants (on appelle cette tarte aussi tarte à gros bords ou encore au papin [colle faite de farine et d’eau]). La crème vanillée, un pur délice ! Les cinq sens contribuèrent en quelques secondes à ces pieuses retrouvailles.

Me voir soudain replongé une quarantaine d’années en arrière m’a donné à la fois les larmes aux yeux et un émerveillement du palais.

Un moment marquant, à renouveler, sans aucun doute. Essayez-la donc, cette tarte ! Vous m’en direz des nouvelles ! (comme l’on disait dans le Nord).

Une réflexion sur “Quand la tarte se fait madeleine…

  1. Mon cher Claude,
    Proust, à ma connaissance, ne confectionnait pas ses madeleines…
    Toi tu cumules, bravo !
    C’est vrai qu’il y a dans les saveurs une mémoire enfouie…
    Bonne journée, mon ami.

    Aimé par 1 personne

Répondre à ramese Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s