Willy, dix ans plus tard

Un texte du 13 août dernier :

 

Willy, dix ans plus tard

 

Nous étions de “la classe”,

Nés tous deux en 49.

Tu fêterais aujourd’hui tes soixante-douze printemps,

S’il y a dix ans tu n’étais parti,

Comme tu l’as alors choisi.

 

Ce même jour, il te restait à peine trois mois de vie.

 

L’existence, comme de droit, nous avait éloignés,

Chacun son lot, chacun sa destinée.

Il n’empêche qu’avec un brin de nostalgie

En cette date anniversaire, je pense à toi, Willy.

 

C’est le petit nom qu’on te donnait,

William étant un peu alambiqué.

L’après-guerre y avait peut-être présidé :

Cela on ne le sut jamais.

 

Pour nous tu étais Willy.

Pour moi tu demeures Willy.

Je repense à nos péripéties,

Ces onze cents kilomètres en auto-stop pour,

En 67, à dix-huit ans, nous mener loin de chez nous,

Loin de notre patrie;

 

Ces premières vacances autonomes,

Où un jour de dèche,

Assoiffé tu bus l’eau du Danube

Au beau milieu d’aventures moins lugubres.

La mémoire longtemps garde les traces de notre passage,

Aussi des actes pas si sages.

 

Tu vois, en moi tu vis,

Parti, tu es, tu restes mon ami, Willy !

 

4 réflexions sur “Willy, dix ans plus tard

  1. Emouvant ,sincère et beau
    Je reconnais une fois de plus ta sensibilité et les valeurs de ton amitié que tu donnes et redonnes même après tant d’ années…
    Très bonne idée d’avoir joint la photo de Willy
    merci

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s