La minute pub

Au salon du livre des Pieux, début mars, je rencontre par hasard une dame tout à fait inconnue de moi, auteur elle aussi. Elle s’enquiert de mes écrits et je lui parle plus particulièrement de ma poésie.

Elle demande à voir et tombe alors en admiration totale des quelques pièces que je lui montre (extraites des livres que je présente là,  « Saisons d’une passion », « Toi-Nous » et surtout « Saisons poétiques en train »). Elle n’a alors de cesse de faire ma publicité durant le deuxième jour du salon, ce dont je la remercie ; j’espère le mériter…

Je m’intéresse aussi à son livre , que j’acquiers le dimanche et je vous livre ici la gentille dédicace qu’elle m’en a faite :

ades definitif

Elle me dit qu’elle va parler de mes poèmes à un ami connu du monde de l’édition. Wait and see.

Sa biographie : Brigitte Adès, journaliste, chef du bureau britannique et du site de la revue Politique Internationale, est spécialisée dans les interviews des grands « décideurs » politiques, parmi lequels Thatcher, Cameron, Moubarak, Gorbatchev, Tony Blair, Richard Holbrooke, Zaki Yamani, Amartya Sen. Ses articles sont publiés dans de nombreux journaux dont Le Figaro, Le Point, Huffingtonpost, International New York Times, Focus, Espresso, Corriere della Sera. Elle a fait ses études de relations internationales à Oxford, où elle a rencontré un jeune étudiant iranien devenu son mari.

 

Son livre, que j’ai lu avec plaisir : Les exilés du paradis

Présentation de l’éditeur: » Il y a des romans qui en disent plus long sur la réalité du monde que les essais les plus sophistiqués. À travers l amitié de deux jeunes franco-iraniens, dont le destin va diverger malgré eux, Les Exilés du Paradis plongent le lecteur au coeur du grand affrontement du moment qui oppose l Islam éclairé au radicalisme le plus obscurantiste. En se tournant vers ses racines, Farhad découvre que cette lutte entre deux projets de sociétés existait déjà en Perse au onzième siècle. Son ancêtre n avait-il pas lutté contre la secte des Assassins, les premiers terroristes de l Histoire ? Devenant le moteur de son existence et du roman, ses investigations conduisent Farhad à Ispahan, sa ville natale, puis à Londres et enfin à Paris. Ses voyages sont à la fois une introspection et une analyse critique de ces villes. Fort de cette connaissance, il s installe à Londres où il organise bientôt des groupes de réflexion sur la pratique de l islam, menant parallèlement une enquête qui le mettra en présence d une machine de guerre sous-jacente alimentée par des réseaux islamistes. Une réflexion sur toutes les facettes de l Islam et leur incidence sur nos jeunes aux repères de plus en plus flous. Mais aussi une très belle fresque contemporaine sur l amitié et la rédemption par l amour, que tisse Brigitte Adès avec la finesse de sa double culture. Un livre pour les esprits curieux de toutes les générations ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s