« Deux, Pair et manque », un roman court

DEUXPAIRETMANQUE-couv-(1)

Il arrive et devrait être disponible aux éditions Langlois Cécile d’ici une dizaine de jours !

C’est le neuvième livre édité sous ma signature. Il s’agit cette fois d’une roman court traitant d’ « une question d’identité » (sous-titre), une recherche effrénée sur une filiation tenue cachée.

125 pages, format A5, 13 euros.

la quatrième de couverture :

L’existence de Bertrand Duportet, jusqu’ici tranquille, va connaître quelques turbulences : son couple bat de l’aile, sa situation professionnelle est de plus en plus inconfortable, et une révélation à la fois bouleversante et inattendue sur les circonstances de sa naissance vient de lui être faite. Entre anxiété, questionnement et sentiment de solitude, Bertrand traverse une profonde crise existentielle.
Qui est l’auteur du petit mot trouvé dans les affaires d’Anne, son épouse ? Pourquoi celle-ci se montre-t-elle aussi distante envers lui ?
Quel lourd secret occulte ses origines ? Qui est son vrai père ? Et pourquoi son entourage n’approuve-t-il pas sa volonté d’élucider la question ?
Dans sa quête d’identité et sa tentative désespérée de reconstituer le passé, cet homme, momentanément égaré, va trouver une belle raison d’avancer.

De son vrai nom Jean Claude Collau, Claude Colson est né en en 1949, dans le Cambrésis. Il y demeura longtemps et reste très attaché à cette région. Issu d’un milieu modeste, il put faire des études d’allemand qui le menèrent au professorat en lycée puis au syndicalisme enseignant.
Plus tard, il réussit le concours de l’agrégation. Il vit actuellement en Essonne.

5 réflexions sur “« Deux, Pair et manque », un roman court

    1. J’espère qu’il vous plaira à tous (ou presque 🙂 ). »Pair » est en bistre, une autre couleur : au départ j’avais prévu en rouge car à la roulette, c’est deux, rouge, pair et manque mais les nécessités de la composition…

      J'aime

  1. L’avis de Martine : «  »Bien le bonsoir et bonne nuit mes amies (s), J’ai lâché un peu FB pour lire et quel livre ! Celui de Claude Colson « Deux, pair et manque… Je dois dire Claude, que tu m’as agréablement surprise. Pourquoi ? Car j’aime déjà les histoires compliquées et puis la généalogie où j’y suis en plein dedans ! Les sentiments, les souffrances, le devenir d’un couple, d’une vie, oui tout ça pour mon plus grand plaisir. Alors sincèrement, continue parce que j’adore te lire. » Martine Platarets.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s