Symbiose en mai (poésie)

crocus-670635__180

Voici la 26 ème pièce de ma série « la mare » sur atramenta. net : http://www.atramenta.net/collections/la-mare/1578-913

Symbiose en mai

L’averse a passé ;

La mare se délecte d’une fraîche douceur.

Le gris du ciel n’empêche la clarté

D’une lumière sans soleil qui nourrit la langueur.

 

La cascatelle déverse le clapotis de ses flots

Dans le miroir légèrement tremblant

Où se mirent les tranquilles halos

Des arbres séculaires au feuillage imposant.

 

Tout est paix, vivifiante solitude

Dans cet havre de grande quiétude.

En tous sens canes et canetons

Parcourent la mare, parfois en peloton.

À leur cancanement intermittent

Répondent des oiseaux et les trilles et les chants.

 

Tu médites, serein, qu’ici mieux que partout,

Tu as bien ta place, au milieu du grand Tout.

 

4 réflexions sur “Symbiose en mai (poésie)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s