Les années 50 au village (poésie)

vintage-931540_960_720

Les années 50,

C’était l’enfance insouciante.

 

Pas de télé, la vie offrande,

Quelquefois les westerns au ciné,

Le vélo dans les rues, les jeux en bande,

Indiens et cowboys dans les prés,

Cachettes et guet-apens dans les ruelles,

Tous tapis dans l’herbe, boutons d’or et pâquerettes.

Gargantua et Gargamelle.

Personnages, marionnettes.

La religion et ses démons,

Tourments de l’imagination,

L’aventure au quotidien, la fête,

Les amusements de tout, de rien,

Le temps dilaté, traîne-liens,

Écrire un jour, étonné,

1960 dans son cahier d’écolier…

 

L’enfance flamboyante,

Les années 50 !

2 réflexions sur “Les années 50 au village (poésie)

  1. Oui mon cher Claude, elles sont loin nos années 50 ! Années d’espoir, où tout semblait possible… Le rêve américain est devenu un cauchemar et les illusions se sont envolées…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s