Maisons d’édition acceptant les manuscrits par mail

)image de mail En voici quelques unes :

VOUS ÊTES TRÈS NOMBREUX  À CONSULTER CETTE PAGE QUE JE METS À VOTRE DISPOSITION ET ACTUALISE AU FIL DE MES DECOUVERTES, donc

si vous connaissez d’autres maisons (en principe pas à compte d’auteur) qui  les acceptent ou si vous apprenez que celles-ci ne les acceptent plus ou pas vous seriez aimables de bien vouloir m’en aviser : monilet@wanadoo.fr   Merci de servir ainsi les intérêts de tous.

[Grande nouvelle ce 4 août 2016 : alors que je tiens cette liste, de façon totalement anarchique depuis début 2015, un internaute Stéphan, qui a déjà plusieurs fois apporté sa contribution, a pris l’initiative de la mettre en ordre alphabétique (qui sera adopté désormais), tout en rectifiant les menues ou plus grosses imperfections orthographiques, doublons etc.. Qu »il en soit vivement remercié et qu’il sache que je compte sur son futur concours, s’il le peut. D’autres initiatives pour l’amélioration, émanant de quiconque,  seraient ou seront bienvenues ]

ncoreNotez d’emblée qu’il y en a très peu parmi les grosses (Denoël, Gallimard jeunesse, Ring, Balland, Belfond, Presses de la Cité par exemple).

Avant tout envoi, il est préférable de s’assurer : – que ladite maison existe encore,  de voir quel est son pays d’implantation. – qu’elle accepte bien les manuscrits par courriel. – que les soumissions sont ouvertes. – que la ligne éditoriale est bien en accord avec votre manuscrit (ou l’inverse 🙂 ; quand elle est indiquée ici, voyez si elle l’est de manière actualisée ou exhaustive ). – qu’elle travaille ou non avec un distributeur, un diffuseur. – que son mode d’édition (papier, numérique, les deux) correspond bien à vos souhaits. – que les auteurs qui sont chez eux en sont satisfaits. – qu’elles sont à compte d’éditeur (la majorité ici), ou d’auteur complet ou partiel. – etc

Ce site vous informe si la maison est en redressement ou liquidation judiciaire : https://www.procedurecollective.fr/fr/recherche.aspx?q=editions

/

Les maisons :  mise à jour du 06/02/2019; cette couleur signale le ou les derniers ajout-s)- très importantes précisions  dues pour l’essentiel au travail de Stéphan. Je le remercie, en votre nom également. Merci aussi à Muriel Roland Darcourt.

A signaler, sur Youscribe, un annuaire des éditeurs précisant les modalités d’envoi

(infos à vérifier sur les sites des divers éditeurs)

5 Sens Éditions (CH , 8000 mots mini)

A & H (aeth)     albums pour les enfants, des livres pour les adolescents mais aussi des ouvrages pour les plus grands.

Abardo (poésie)

Abat-jour (L’) (« mauvais genre »)

Abatos (nombreux genres ; association, finalité humanitaire)

ABC melody (jeunesse)

Aconitum

Acoria, (demande d’acheter des ex, comme nombre de petites maisons)

Acrodacrolivres (B)

ActuSf éditions (imaginaire noir)

Adastra (SF, fantasy) (ne cherche plus de manuscrits , 20/04/17)

Ahrsens

Akibooks (numérique)

Al dante (tendance extrême gauche)

Alice (Belgique) (jeunesse, fantastique)

Alire (Lévis, Québec ; polar, espionnage, fantastique, fantasy, s-f, essais sur ces genres)

Alisio (essai)

Allary

Allusifs (Les) (Montréal ; romans courts)

Alphil (ed. universitaires suisses)

Altal (EN LIQUIDATION, 04/2018)

Alter real

Amaterra

Anfortas (envoi par mail pour textes d’une centaine de pages)

Antidata

Antigone14 , littérature et essais

Antre (De l’)

Anyway (FERME !)

Arbre (L’)

Arênes (Les) : pas de roman

Arfuyen (ni fiction, ni roman)

Argol (pas de roman ni fiction)

Arkhê (édition scientifique)

Arlésienne (L’) (numérique)

Arnonce (régionalisme)

Artalys (terminé, liquidation judiciaire)

Asphalte (litt. urbaine)

Assyelle

Astre bleu (L’) philo, littérature

Atalante (L’)

Atelier du poisson soluble (L’)

 

Ateliers Henry Dougier (littérature etc.)

ATMA Internationales (Québec ; santés, mieux-être et ouverture de conscience)

Au-delà du raisonnable (fiction littérature noire : La ligne éditoriale est essentiellement axée sur la littérature de genre (Science-fiction, fantasy, fantastique, polar, thriller), mais nous éditons également des romans traditionnels)

Au diable vauvert (généraliste)

Aux Forges de Vulcain (imaginaire, SF, fantasy, essais , fictions…)

Auzou (jeunesse)

Bachari (spécialiste arabo-musulman)

Baie des anges (Nice, privilégient les auteurs du sud)

Baker Street (tendance littérature américaine et anglaise, non exclusif)

Balivernes (jeunesse)

Balland

Basson (éd. du ; B- Le roman (humour, polar, fantastique, humain…)
▶ L’humour décalé (chroniques, satire, surréalisme…)
▶ L’identité carolo et le pays de Charleroi.
)

Bas vénitien (Le) (suspendu)

Bateau ivre (Le)   plus de manuscrit jusqu’à nouvel ordre 30/07/17

Bélial (Le) (littérature SF)

Belfond (envoi par site, comité de lecture commun avec Presses de la Cité et Chemin vert)

Béliveau (Boucherville, Québec ; développement perso, psycho, témoignages, quelques romans)

Belladone éditions (demanderait ou aurait déjà demandé l’achat d’un certain nombre d’exemplaires – à vérifier ; ligne : Déviance, folklore, controverse, occultisme, érotisme, musique, noirceur, mythologie, tabou, légendes, mystère… litt. gle)

Black-out (généraliste, tendance originalité contemporaine)

Boîte à bulles (La) (BD)

Boîte à Pandore (La) [B] (BD, faits de société : témoignages, essais, documents)

Bookless (numérique)

Books editions (traductions de livres étrangers)

Boomerang (Québec ; jeunesse, auteurs canadiens de préférence)

Bourin

Boz’dodor (ferme fin 2018)

Bragelonne

Bruit dans les oreille (Du) (thriller, noir, fantastique, érotique)

Bruit du temps (Le)

Buveur d’encre (Le) (jeunesse)

Caïman (Du)

Calepin (roman, fantastique, jeunesse…)

Calleva

Calmann-Levy

Cardère

Carnets du dessert de Lune

Caroline Durand (généraliste, pratique aussi le compte d’auteur)

Casterman jeunesse  (+ BD)

Cédalion (généraliste installé en 2016)

Cent mille milliards

Charleston (jeunesse….

Chat Ailé (Belgique, demandent un synopsis préalable)

Chemin vert (premiers romans, cf Belfond)

Cherche midi (Le) : mail d’abord, papier si intérêt

Christophe Lucquin Éditeur (romans, plutôt modernes, au feeling)

Citron-Cyanure (ne m’a pas répondu)

City (généraliste, 120 livres par an)

CKR (Rawdon, Québec ; fantastique, imaginaire – éd. numérique uniquement)

Clé à molette (La ; littérature exigeante)

Clément (livres numériques,papier à la demande)

Clémentine

Clermont Éditeur (Rosemère, Québec ; généraliste)

Coëtquen

Cogito (surtout auteurs de Normandie)

Co-lecteurs (Les)

Colombier (Le)

Colonna (spécialisé Corse)

Comme des géants (Montréal ; albums enfance jeunesse)

Complicités (généraliste)

Contre-mur (ebooks de poésie)

Convergences (www.editionsconvergences [point]com)

Cornac (Québec ; poésie, jeunesse, beaux livres)

Coups de tête (Québec) (littérature d’action)

Courte échelle (La) (Québec) (jeunesse)

Courtes et longues ( à vérifier, litt, albums, jeunesse, doc, graphisme, histoire…)

Cousu mouche (CH)

Cram (du) (Québec ; essais en sciences humaines, santé, éducation, sexualité)

Cris Écrits

Critic (policier, fantasy, SF)

Crypte (De la) (poésie)

Cygne (Du)

Cyplog (romance, fantastique, SF)

Dacres

Daphnis et Chloé :  à vérifier,non politiquement correct, raconter le monde)

De Borée (polar, histoire, régional)

De Passy

Delatour (sur la musique , delatour (2?) : essai, jeunesse, poésie, roman))

Delcourt-Littérature (et BD)

Demopolis (essais, documents)

Denoël

Dervy- Entrelacs – Médicis – Le Relié : même comité de lecture (surtout spiritualité)

Des ailes sur un tracteur (éditions gay)

Des immortels ( auteurs canadiens)

Des Ronds dans l’O

Des Samsara (ferme au 31/12/16)

Devin (Du)

DG editions

Diabase (à vérifier, litt., histoire, cheminement intérieur)

Dialogues (extraits)

Didier jeunesse

Dispute (La)

Diva-Romance

Doigts dans la prose (Les) (romans coups de cœur, transgenre)

Don Quichotte

Doxa (La)

Dreamcatcher ( ferme !)

Druide (Montréal ; romans et nouvelles)

Du Mérite

Dub (premiers romans)

Eastern

Eaux Troubles (CH, thrillers francophones)

Ebook et compagnie

Eclat (éd. de l’) : littérature, roman, poésie, philo..)

Éclats d’encre (fermé)

Écrits noirs (polars, de préférence urbains)

Éditeurs réunis (Les) (Marieville, Québec ; romans historiques, chick lit, biographies)

Éditions du 38 (Les)

Editions Livresque (Les)

Éditions secrètes (Les)

Elenya (ts genres)

Élisabeth Brunet

Ella (auteurs ou textes ayant un rapport avec l’Eure et Loire)

ÉLP éditeur (numérique et papier

Entretemps (L’) (arts du spectacle)

Épée (De l’)

Epsilon (La Réunion, jeunesse, romans, nouvelles, BD)

Equateurs (généraliste)

Erato (romance, érotisme)

Escales (Les)

Escamoteur (L’) (CH) (jeunesse)

Esneval

 

Evidence (multigenres)

Eyrolles

 

Fantasmagorie (fantaisie, thriller)

Favre (CH ; pas de romans)

 

Fernand Lanore (belles-lettres, spiritualité, sciences humaines)

Feuillage

Flamant noir (jeunesse….

Fleuve éditions

Fonfon (Montréal ; albums enfance jeunesse)

Fortuna

Fourmis rouges (jeunesse)

Frémillerie (La)

French pulp éditions

Frimousse (jeunesse)

Galipote (La) (roman noir)

Gaulois nomade

Geai bleu (Le) (militant tendance gauche)

Geste (?)

Gloriana (Romance historique et imaginaire)

Gaulois nomade (numérique)

Goélette inc. (Saint-Bruno, Québec ; romans)

Grancher (Tout mais pas de romans)

Grimoire (Le) (imaginaire)

Grinalbert ( à vérifier , litt., jeunesse)

Groupéditions Éditeurs (Saint-Lambert, Québec ; éd. universitaires en sciences humaines)

Guinet (nouvelles entre autres)

Gulf Stream (jeunesse….

Gutenberg

Hache

Hamster (Du) (polar et roman noir)

Harlequin (romances, érotisme, sagas, etc.)

Hélène Jacob -( numérique, papier à la demande)

Hélice Hélas (CH ) narration baroque, épique, punk

Hélios , Plénitude(développement personnel)

Hermann (éd. savantes mais aussi collection Littérature-roman)

Héros de papier froissé (fictions)

Homoromance (comme son nom l’indique) (Québec)

Hong fei culture

Hors collection (ts genres)

HPF (asso ; litt. gle)

HQN (édition numérique d’Harlequin)

Hugo et Cie

Humanis

Hydromel

Iconoclaste (L’) : roman

Ikor (romans, poésie, polars, nouvelles)

Incipit en W (roman, nouvelle, poésie, essai)

Inculte

Indés (Les)

Infimes (ts genres)

Ipagination

Is

Itinéraires

Jasmin (Du) (jeunesse mais pas uniquement)

JCL (Marieville, Québec ; généraliste)

Joie de lire (La) – CH – (jeunesse)

Joseph Salomon (sera généraliste, mais poésie dans un premier temps)

Jourdan

Kaleidoscope (jeunesse)

Karibencyla (jeunesse)

Kennes (B) :  BD

Ker

Kero

L’Archipel

L’Iconoclaste (généraliste)

L’Petitmardi

La P’tite Hélène

Lamentin (Le) polars et adolescents

Lampe de chevet (La)

Landogne (ouvrages à caractère pédagogique)

 

Lansman (à vérif, poésie, nouvelles, théâtre…)

Lanskine (art et poésie)

Laska (romance)

Le feu sacré (poésie)

Le Muscadier : essais, romans  et nouvelles ado et pré-ado)

Le Verger éditeur (surtout romans)

Leduc (livres pratiques, bien-être)

Lelyrion (plutôt branché jeunes)

Lemieux (à vérifier)

Leo Scheer (mais filtre des internautes-jury)

Les 400 coups (Montréal ; jeunesse)

Les cygnes (théâtre)

Lettres vives (poésie)

Lévesque (Montréal ; romans, nouvelles, n’accepte que les citoyens Canadiens)

Liana Levi (romanesque, polar)

Libre Court (numérique)

Liens qui libèrent (Les)  (essais)

Lilys

Livr’s éditions

Livre-book (numérique)

Livresque , éditions       (coups de coeur, tous genres)

L’Ogre (éditions de : litt. de « l’irréalité » « fantastique », cf Kafka, Musil, Pons, Chevillard…)

Lorpailleur ( refus argumentés)

Luc Pire (Belgique)

Lucane (romans, thrillers, polars adultes/jeunesse)

Lune écarlate (SF, romances, thrillers, gothic)

M.Toussaint Louverture

Malpertuis (fantastique)

Mango (jeunesse)

Marathon (ados, jeunes adultes)

Mare et Martin (Histoire de l’Art, du Droit et de la Science politique)

Marchand de feuilles (Montréal ; romans, nouvelles, albums jeunesse)

Mareuil (sport, société, personnalités)

Margot

Martinière (La) (jeunesse….

Masque d’or

Mauconduit (récit autobio, autofictionnel)

Max Milo (synopsis de romans, essais)

MDB

Mémo (jeunesse)

Mémoire vivante (art et poésie)

Menhir (Du)

Mérite (Du)

Mic Mac (jeunesse)

Michel Brûlé (Montréal ; généraliste, n’accepte que les citoyens Canadiens)

Michel Quintin (Montréal ; romans d’amour et d’aventure, sagas, jeunesse)

Microcosme

Midi (De) (ésotérisme, spiritualité)

Mijade (jeunesse….

Milady (romance, bit-lit, imaginaire)

Mille Plumes

Mine d’Art (Berthierville, Québec ; jeunesse : contes, bd, sf et fantastique)

Mine de rien

Miroir aux troubles (jeunesse, dyslexie)

Mnémos (SF, imaginaire)

Moires

Mon Petit Editeur

Mon Village (CH)

Mor éditions : romans M/M

Morattel (CH)

Mortagne, de (Boucherville, Québec ; jeunesse, privilégient les citoyens canadiens)

Mots en Flots (tendance romance/fantastique)

Mots qui trottent (ts genres)

Murmure des soirs

NDB (nombreux genres ; mail et papier, semble-t-il)

N & B éditions (poésie)

Nats (ts genres)

Néphélées (jeunesse)

Noir’édition (roman noir)

Nord avril

Nouveaux auteurs (Les) (comité de « lecteurs citoyens »)

Nouvel Attila (Le) (spécialiste du « mauvais genre », transgenre)

Nouvelle bibliothèque (éditions)

Nouvelles Plumes

Nuits blanches

Numeriklivres

Nuo (numérique)

Nutty Sheep

Occultés (Les)

Odemard

Odin (ts genres ; racheté par l’Harmattan)

 

Onde (De l’) (CE ou bon CA)

Supprimé de la liste

Opéra

Opportun (De l’)

Orpailleur (L’)

Ouest-France (ts genres, surtout auteurs de l’ouest)

P’tit Golem

P’tite Hélène éditions (la)

Paraiges (éditions des) : histoire, littérature, patrimoine lorrain

Parc des étangs de Mortagne

Part commune (La)

Pascal

Passage, du (Outremont, Québec ; poésies)

Passeur (Le) :  à vérifier,généraliste

Passionnés de bouquins (Les) de préférence auteusr en rhône-Alpes

Pastèque, de la (Montréal ; Bd, jeunesse)

Paul et Mike

Penchants du roseau (Les)

Petit à petit (BD, jeunesse, beaux livres, humour, roman)

Petit Caveau (Vampires et gothique)

Petits tirages

PG de Roux

PGCOM

Pimchou (jeunesse)

Piranha

Plaisir de lire ( auteurs CH)

Pleine lune (Lachine, Québec ; généraliste sauf SF, fantastique, bio, témoignages, pratique)

PLON

Plume Blanche (romance, fantaisie, imaginaire)

Plume d’hippopotame (La)

Plume de carottes (beaux livres, axés nature et compositions)

Plume de l’Argilète (La)

Plume et le Parchemin (La)

Poètes de brousse (Montréal ; poésie, essais)

Points de suspension (jeunesse)

Points sur les i (Les) (édition généraliste, pratique aussi le compte d’auteur)

Poule qui pond (La) (jeunesse)

Pour penser à l’endroit

Poussière de Lune

Prairies ordinaires (Les)

Préau des collines

Préludes ( premiers romans, fiction)

Prem’édit (auteurs du 77, s’ouvre aux autres)

Premier Parallèle (essais, documents)

Presque Lune

Presses de la Cité (cf Belfond))

Presses littéraires (Les)

Prétexte

Propos2

Publinet (numérique)

Publédit (non-fiction)

Quartanier, le (Montréal ; roman, essai, poésies, nouvelles)

Quebec-livres

Quespire

Quilitvit (toujours en activité ?)

Racine

Ramsay ( à vérifier)

Ravet Anceau

Rebelle (roman…)

Regards et voir

Reines-Beaux (romance, LGBT)

 

Rémanence (La)

Remue-ménage, du (Montréal ; lesbo-féminsto-gay)

Rheartis (délais peuvent être longs…)

Ribamar (serait en liquidation)

Ricochet

Riffle (Le)

Ring

Rise éditions : fiction, romance lgbtql

Riveneuve (spécialisé écriture de l’étranger)

Rivière blanche (SF, fantastique, noir)

Rod

Rouge Inside (littérature étrangère)

Roure

Rroyzz   La ligne éditoriale est essentiellement axée sur la littérature de genre (Science-fiction, fantasy, fantastique, polar, thriller), mais nous éditons également des romans traditionnels

Rue de l’échiquier (essais, doc, BD, albums jennesse)

Rue Fromentin (essais, romans, documents)

Sabotar (Montréal ; microéditeur anarcho-déjanté)

Salto (sport et littérature)

Sans escale (textes forts, énergiques jusqu’à la polémique mais aussi des livres ardents, poétiques ; pas de textes sentimentaux)

Sarah Arcane (fantastique, fantasy…)

Sarbacane (sauf collection Pépix, ts genres)

Sixto (polar, roman noir, thriller)

Slatkine et Cie (mais demandent d’abord un synopsis par mail)

Sombres rets

Souffle court

Sous-sol (Du) (uniquement littérature étrangère pour le moment)

Steinkis

Storylab (numérique)

 

Sur le fil (Philo, poésie, fiction réflexive…)

Susanna Lea Associates (publient en français et en anglais)

Syllepse ( mais plus de littérature)

Ta Mère (Les éditions de) (Montréal ; romans tendance jeunesse mais ouverts

Talents hauts (jeunesse)

Tapuscrit (théâtre -; à vérifier)

Taurnada

TDO (romanciers du grand sud)

teham

Terra Nova

Terre d’auteurs (œuvres courtes)

Terre de brume

Tête Première (récits intimistes)

Texte vivant (Le)  fonctionnement communautaire

Textes gays

Théâtrales (théâtre)

Tinbad ( à vérifier)

Tintaine (La)

Toucan (Du)  : essais, fiction

Transcontinental (Montréal ; jeunesse, parascolaire)

Trésor (Du) (demandent un synopsis préalable)

Trinôme (ts genres)

Tripadour (poésie, en mineur jeunesse)

Tripode (Le)

Tut-Tut (humour, mauvais goût)

Underground :  parmi tous les genres de l’imaginaire : fantasy, fantastique, science-fiction mais aussi les thrillers et romans noirs.
Attention : nous ne voulons que des intrigues qui sortent de l’ordinaire,

Unicité (ne prendraient plus de romans 5 nov. 2015 ; trop de manuscrits septembre 2018)

Utopique (jeunesse)

Vénasque (éditions du) (fait payer couv ! )

Vents d’ailleurs (cultures étrangères)

Verger des Hesperides

Vibration éditions  (créées fin 2017)

Volcan (éditions du)

Volva (La) (litt. gle et fantastique)

Volte (La) (plutôt SF)

Voy’[el] (imaginaire)

VFB (spiritualité, étrange)

Wildproject (écologie)

Winioux (jeunesse)

Yorann Embanner

Yovana (litt. francophone et récits de voyage originaux)

Ysec (CE et CA) (spécialiste grande guerre et histoire)

Yucca Éditions

Z’ailées (Ville-Marie, Québec ; jeunesse, imaginaire)

Zellige

Zinedi (fiction)

Zones (contre-culture militante)

mis à jour le 06/02/2019

178 réflexions sur “Maisons d’édition acceptant les manuscrits par mail

  1. Un immense merci pour cette liste qui est une grande bouffée d’air frais suite à des tris Google fastidieux. Grâce à vous, je vais tenter de nombreuses nouvelles maisons avec plaisir, même si janvier n’est pas le meilleur mois pour cela… 😀

    J'aime

  2. Merci pour cette liste.
    Flammèche n’existe plus, de même qu’Edibich.
    Quant à Nisha, plusieurs auteures ont récupéré leurs droits : méfiance, donc (c’est aussi le cas chez Lips&Roll).

    J'aime

      1. Salut Claude.
        Reste-t-il des internautes sur ces forums ?
        Les modérateurs étaient particulièrement vindicatifs, injustes et violents.

        Y’a belle lurette que j’ai laissé tomber ! D’autant plus facilement qu’il n’y avait rien à en tirer !
        Ciao

        Aimé par 1 personne

  3. Marcel Broquet est un arnaqueur de premiere catégorie. Faites une simple recherche avec son nom sur Google et vous comprendrez. Je trouve dommage qu’il fasse partie de cette liste et de ce fait qu’il puisse attraper de nouveaux auteurs inexpérimentés.

    J'aime

  4. Merci infiniment à vous qui avez eu cette idée lumineuse qui vous a demandé un énorme travail. J’écris depuis des années, ai proposé mes livres à des maisons d’éditions célèbres, un tort si vous n’êtes pas pistonné.
    Avant ces démarches, mon libraire avait confié mes manuscrits à différents clients qui m’ont écrit qu’ils aimaient beaucoup, donc j’ai eu la bêtise de contacter d’autres maisons d’édition. J’ai dû recevoir 6 contrats, mais au bout du compte en lisant bien, ou vous payez ou votre livre restera dans les cartons.
    Grâce à vous je vais peut-être avoir l’heur de plaire à un éditeur pour mes livres. Je saurai vous en reparler.
    Encore merci,
    Bien cordialement à vous,
    Micheline Bertin

    J'aime

  5. Bonsoir,
    Vous semblez habitué aux remerciements, alors j’enfonce le clou avec plaisir. Si « j’accroche » un éditeur, je vous informe, promis.

    J'aime

    1. Un mot de gratitude fait toujours plaisir et, contrairement à ce que vous dites, ce n’est pas si fréquent : l’article a été vu 35.855 fois depuis janvier 2015… Merci à vous donc et j’aurais avec plaisir de vos nouvelles. 😉

      J'aime

      1. Bonjour Claude Colson, grâce à vous j’espère à nouveau trouver la maison d’édition qui me conviendrait. Je vous en tiendrai informé bien sûr et en attendant merci à vous pour cette lumineuse idée

        Aimé par 1 personne

  6. Oui merci pour cette liste.
    Durand Peyrolles: à éliminer. Se dit en dépôt de bilan pour ne pas payer les droits d’auteur et réapparait ensuite. De toute façon distribution limitée maintenant à la Vendée

    J'aime

  7. Bonjour,
    Abatos, la maison d’édition couplée à l’association Au bout des mots, est-elle réellement à compte d’éditeur? J’ai eu beau chercher, je n’ai trouvé aucune information. Le site Internet me laisse perplexe et me fait penser à celui d’une maison à compte d’auteur…
    Merci d’avance à celui ou celle qui sait quelque chose à ce sujet!
    Cordialement.

    J'aime

      1. Vous avez bien sûr vu ceci : « Genres publiés par Abatos éditions :
        poésie, roman, sentimental, philosophie

        Description de l’éditeur Abatos :
        Editeur avec gros catalogue, tous genres acceptés, tout auteur, petit comité de lecture, pas trop de travail de vraie maison d’édition (corrections, …) : « transforme votre projet d’écriture en un livre en réalisant la mise en page, l’impression et la promotion ». »

        J'aime

      2. Ceci aussi. En fait il faudrait interroger un auteur ou la maison elle-même : » Constituée en association « Au bout des mots », cette maison d’édition véhicule aussi un vrai projet culturel autour du partage des idées et de la promotion de la culture et des idées. Le modèle économique est viable et Jean-Pierre Crosato veille au grain.

        En 2017, le fonds s’élève à une quarantaine de titres. Les auteurs interrogés ne se plaignent pas de l’implication de l’équipe, qui mouille la chemise sur les salons et sait accompagner les livres édités. Philippe FONTANEL pour son livre « Qui es-tu vraiment? » a eu le prestigieux Prix du Lions. Le site marchand est remarquable, sécurisé, et devient un vrai vecteur de diffusion et de distribution avec l’option du E-Book. Aujourd’hui, plus que jamais, Abatos est dans la course. »

        J'aime

  8. Bonjour Claude,

    Merci, j’avais en effet déjà connaissance de ces articles et commentaires mais je ne sais qu’en penser. Jamais il n’est écrit noir sur blanc que c’est du compte d’éditeur…
    J’avais bien songé à entrer en contact avec l’un des auteurs de cette maison d’édition mais la chose est délicate…
    J’ai donc posé directement la question à Abatos. Je vous tiendrai au courant de l’éventuelle réponse qu’ils m’apporteront.

    Bonne fin de week-end.

    J'aime

  9. merci pour ton travail, j’ai reçu beaucoup de lettre de contrat mais il me demande il contribution financiere c’est forcer de contribuer pour elaborer son ouvrage meme si apres publication ils auront la plus grande part du gateaux ? je ne comprends pas aider moi

    J'aime

  10. Bonjour Je viens de découvrir votre liste et j’avoue que je regrette de ne pas l’avoir vue plus tôt
    je n’ai pas vue les Éditions du Net Pourtant ils ratissent large
    Amicalement

    J'aime

  11. Bonjour Yvon -Pierre,
    Les éditions du Net ne sont pas une maison d’édition à proprement parlé, j’ai un roman qui a été édité chez eux, certes ils ne demandent pas d’argent pour la publication, mais ils ne font rien de rien, à part l’éditer. Votre livre n’ira jamais en librairie, FNAC, Leclerc ou autres marchands de livres. Ni même de pub, journaux ou quoi que ce soit d’autre.
    Donc à oublier.

    J'aime

      1. Bonjour Micheline et merci pour le renseignement. Malheureusement moi aussi j’ai été édité par eux. J’ai payé mais je ne suis que sur Amazon sans un seul achat. Je me demandais si j’étais seul. Je me demande si je peux récupérer mes droits. Quelqu’un a-t-il des renseignements sur l’édition Amazon? Je ne connais pas. Avec tous ces renseignements les auteurs auront enfin un fichier digne de ce nom, mieux que le calcre. Bravo et merci aux promoteurs! Amicalement

        J'aime

  12. Bonjour, Je n’ai pas vu les éditions Baudelaire qui n’acceptent que les envois par mail. Ils acceptent : la poésie, l’histoire, les romans etc.
    Bonne journée

    J'aime

      1. Bonjour, vous avez raison, toutes ces maisons d’édition sont à compte d’auteurs, tous vous diront que votre manuscrit est très bon, qu’il les intéresse, mais à la fin, tous vous diront qu’il faut payer pour être édité. Quant à Edilivre, c’est du même genre, en pire, puisqu’après vous avoir accepté, vous avoir envoyé un contrat que vous signez, vous découvrez que vous devrez payer pour tout, si vous voulez avoir une chance d’être ne serait-ce que sur le catalogue d’une firme inconnue.
        Si vous voulez des contrats, j’en ai une pile.
        Alors encore merci à Claude Colson pour cette très bonne idée et surtout, à tous les écrivains, ne vous laissez pas piéger, je pense que si chacun d’entre nous refusait systématiquement de se laisser gruger, ces maisons qui se disent éditeurs fermeraient vite boutique.
        Le seul bénéfice que m’ont apportées ces « marchands » de livres, c’est que j’ai réécrits, remanier tous mes écrits, que ce soit pour la forme, l’orthographe, le sujet également trop ou pas assez abouti.
        Bon courage à tous,
        Bien cordialement,
        Micheline Bertin

        J'aime

  13. Yvon-Pierre, Si j’ai été chez les éditions du Net, c’est parce que j’avais envoyé mon roman à salon du manuscrit, qu’ils m’ont répondu qu’il l’éditait. Que c’était à moi de chercher, mais quand on se présente, FNAC, grandes surfaces et autres, ils n’acceptent pas parce qu’il y a un circuit, comme ils m’ont tous dit, c’est à la maison d’édition de le faire, pas à vous… Donc c’est un circuit fermé. Mais je suppose que vous devriez aussi être à la FNAC, comme Amazon. Cependant, je vous conseil d’en offrir un à la médiathèque de votre ville en disant que vous y habitez. Demandez même de faire un discourt en soirée sur le sujet du livre dans cette médiathèque, ça peut ouvrir des portes.
    Que le responsable prévienne à l’avance le jour qu’il ou que vous aurez choisi.
    Bon courage et bonne chance.

    J'aime

    1. Merci Alain pour tous ces conseils judicieux.
      J’en ai déjà offert aux bibliothèques de mon coin sans résultat.
      Je suis dans un coin perdu et je me demande si je ne ferais pas mieux de récupérer mes bouquins (il y a deux tomes) à éditions du Net. Mais je ne voudrais pas être maladroit et faire une mauvaise manip. Il faut aussi que j’écoule ceux que je leur ai acheté (environ 20 paires).
      En tout cas ce site est super
      J’ai envoyé un tapuscrit d’un nouveau bouquin à Ring et j’attends leur réponse.
      Bonne continuation à tous

      J'aime

  14. Quelqu’un a-t-il fait l’expérience de Amazone pour éditer ? Je ne l’ai pas fait mais des écrivains connus l’on fait. Comment cela se passe t-il?

    J'aime

    1. J’ai moi-même 4 bouquins sur Amazon Kindle publishing, c’est gratuit mais il faut faire soi-même la mise en page, le choix de la couverture, le synopsis de présentation du livre et la présentation de l’auteur sur la page verso… Cela fait, Amazon paye l’auteur 70% du prix de l’e-book HT, et environ 45 % du prix de la version papier HT, mais le + grand intérêt est que vous fixez vous-même vos prix !… Avant d’avoir découvert cette possibilité d’auto-édition chez Amazon, j’ai fait publier mon 5ème et dernier manuscrit chez EDILIVRE : on ne paye rien au départ, mais comme vous l’avez tous remarqué, il faut payer de fortes sommes pour le moindre service… sinon, c’est le service strict minimum… avec tout de même une mise en vente chez Amazon (mais pas aux mêmes conditions qu’Amazon), en FNAC, ou chez des libraires particuliers sur commande expresse de ceux-ci et de leurs clients intéressés (il faut avoir fait la pub soi-même auprès de ces clients, généralement amis ou famille). Mes principaux reproches à EDILIVRE, en dehors de leurs services payants : 1) pour les droits d’auteurs : 20% seulement sur le prix HT d’un livre papier, soit 4,40 € pour un prix de 22,20 HT (24,50 TTC), à condition que la commande soit passée par le client directement sur leur site ; sinon, hors site (FNAC, Amazon, ou libraire) seulement 10% sur le même prix HT, soit 2,20 €… 2)pour le versement de ces droits : le montant total par an doit être au minimum de 79 €, pour être payé le 31 mars de l’année suivante, sinon il est reporté sur cette même année suivante, et ne sera donc payé que le 31 mars un an plus tard ! (c’est mon cas) – 3) s’il y a rupture de contrat dans les 8 mois suivant la date de mise à disposition du livre, l’auteur est obligé de verser à EDILIVRE, en guise de « dédit », la somme de 450 €… et n’est pas sûr du tout de récupérer le peu de droits d’auteur déjà gagnés, d’après ce que j’ai compris des plaintes d’autres auteurs… Conclusion, EDILIVRE est un véritable arnaqueur à éviter comme la peste… et je regrette bien mon contrat avec eux, signé le 25 août dernier, avec mon livre paru le 31/10, cela m’oblige à attendre le 30/6 pour pouvoir dénoncer le contrat sans bourse délier… mais toujours sans être sûre d’être payée des 35 € qu’ils me doivent déjà… ce qui n’est pas folichon, je peux à la rigueur m’en passer. Mais je viens de lancer plusieurs demandes auprès des Editeurs signalés sur cette liste, et si par hasard, j’obtiens satisfaction, je vous le signalerai… Merci beaucoup pour ce travail !…

      J'aime

    1. Bonjour à vous, Gaboninfoslive,
      Combien cela vous a -t-il coûté avec Edilivre. J’ai chez moi plusieurs contrats, des appels téléphoniques de leur part, mais finalement, si vous voulez vraiment que le public des lecteurs vous connaisse il faut payer.
      Je vous pose la question, peut-être ai-je mal considéré cette éventualité,
      Cordialement à vous,
      Micheline Bertin

      J'aime

      1. J’ai testé Edilivre avec des nouvelles. Pour la diffusion il faut payer, sans aucune garantie de succès. On peut s’y retrouver si on leur commande quelques dizaines d’exemplaires et qu’on arrive à les placer soi-même. Après, ils proposent constamment des rabais.

        J'aime

  15. Bonjour,

    J’ai envoyé il y a quelques mois une proposition à Plon, ayant découvert qu’ils acceptaient l’envoi numérique (je ne connaissais pas encore la présente page). Refus, mais quand même avec une proposition alternative d’édition numérique qu’ils cautionneraient pour la diffusion. J’ai décliné.

    Maintenant, je me pose et je pose la question : est-ce que ça suppose un minimum de considération, ou est-ce que c’est automatique, pour n’importe quelle ineptie à la limite ? D’autres ont-ils eu, ou pas, la même chose chez Plon ?

    J'aime

      1. Merci, même si ça ne me dit pas jusqu’à quel point c’est malgré tout sélectif. Je ne me permets quand même pas de leur faire une proposition délibérément inepte sous un autre nom. Peut-être que quelqu’un d’autre l’a fait ?
        Au passage, j’ai eu quelque chose de similaire avec L’Harmattan (à partir du papier donc).

        J'aime

      2. Le Cherche-Midi accepte soi-disant votre manuscrit en PJ mais c’est pour vous orienter vers un autre éditeur à compte d’auteur. Si on ne fait pas attention on envoie son texte à un escroc avec la bénédiction du Cherche-Midi. Quelques éditeurs classiques pratiquent cela dans le plus grand mépris des auteurs qu’ils n’ont pas sollicités directement..

        J'aime

    1. Oui, moi, deux fois : la première fois, je me suis laissé avoir et j’ai déboursé 75 € pour RIEN chez Librinova qui s’est contenté de faire un e-book (rien en papier) avec mon manuscrit, et de le mettre chez Amazon, sans aucune pub, ce qui fait qu’il ne s’est pas vendu un seul ex. Voyant cela, j’ai remis moi-même le même manuscrit chez Amazon, en e-book et en version papier, avec une couverture plus attractive, et maintenant, quelques-uns ont été vendus, j’ai même touché des droits sur le mois d’octobre, car Amazon paye mois par mois, avec deux mois de décalage, donc j’ai reçu un peu plus de 10 € fin décembre, correspondant aux petites ventes d’octobre. Surtout, ne pas suivre le conseil de PLON, renouvelé ce jour-même auprès de moi, je leur ai signalé de ne plus rien avoir à faire avec LIBRINOVA, encore un escroc !!!

      J'aime

  16. Rebelote chez Plon, avec exactement la même formulation, « en dépit de sa qualité, ne correspond pas à la ligne éditoriale actuelle de notre maison… » et renvoi sur Librinova. Il me semble avoir reçu des refus moins « bateau » d’Albin Michel et Gallimard, ponctués par des retours gratis du manuscrit. J’ai eu aussi une fois un contrat signé chez Favre, je devais compléter le texte… et puis ils se sont assis dessus.
    Bref (je pourrais en raconter bien plus), sacrée galère, quand même, se faire éditer, non ?

    J'aime

  17. Bonjour, rebonjour…
    je ne possède aucune expérience d’envoi de manuscrit par mail, pouvez-vous me conseiller ? Envoi pdf, dans le mail faut-il présenter le document ?…..
    Merci encore

    J'aime

  18. Merci énormément. Grâce à vous, j’ai pu effectuer une deuxième vague d’envois même si c’est assez compliqué vu que je suis sénégalais. Ce qui pourrait poser problème vu que certains éditeurs demandent à rencontrer l’auteur au cas où leur manuscrit est accepté.

    J'aime

  19. Grand merci pour cet important article. Vous avez évoqué le thème qui m’intéresse le plus ces temps-ci. Je me suis déjà fait éditer par édilivre qui acceptent les manuscrits par mail. Mais comme cette maison d’édition se fait payer pour assurer la promotion de l’oeuvre, je suis en quête de maisons qui font tout gratuitement et qui acceptent des manuscrits par mail. Vous m’avez considérablement aidé. Merci encore !

    Aimé par 1 personne

  20. Bonjour a tous et tout d’abord un grand merci pour ce recensement ! Pour ma part, j’aimerais avoir votre avis sur les Éditions Abordables car sur leur site il est noté a compte d’éditeur, mais j’ai des doutes, de plus leurs livres sont quasi introuvable sur les sites comme amazon, cultura… Merci par avance

    J'aime

  21. Bonjour à tous,
    Je viens de signer avec LE LYS BLEU Editions, pour mon manuscrit : LA VIE AU COEUR, mon nom d’auteur EUGÉNIE MAREC, à compte d’éditeur.
    Je pense que c’est une maison sérieuse,
    Cordialement
    M.B.

    J'aime

  22. Bonsoir,
    Précision sur Ker, prise sur leur page https://www.kerditions.eu/espace-pro/auteurs/ :
    « Afin de soumettre un manuscrit, nous vous demandons donc de nous envoyer un synopsis de votre manuscrit, les quinze premières pages ainsi qu’un extrait que vous choisissez quelque part dans l’histoire. Sauf cas rare – texte manifestement non abouti ou totalement étranger à la ligne éditoriale de Ker – vous aurez la possibilité, après avoir reçu une réponse du comité, de lui confier l’intégralité de votre manuscrit pour qu’il soit relu en profondeur. Le comité vous demandera alors de lui verser 150 euros. Cette somme vous donne la garantie d’être lu en intégralité par trois lecteurs professionnels et de recevoir, dans les deux mois de réception de votre manuscrit, une note de lecture particulièrement développée, de 4 à 6 pages en moyenne, vous indiquant de quelle manière il convient de retravailler votre manuscrit ».
    Plus loin :
    « En revanche, si votre manuscrit est finalement sélectionné pour publication, Ker vous rembourse les 150 € versés au comité. Ker étant une maison d’édition à compte d’éditeur, aucun de ses auteurs n’est amené à payer quoi que ce soit pour la publication de son manuscrit. Pour cette même raison, Ker ne vous obligera jamais à acquérir un quota d’ouvrages parus sous sa marque ».

    J'aime

  23. Cher Claude ,merci pour tout ton précieux travail…. Sur les quinze romans que j’ai écrits sept sont déjà édités mais comme je passe dans tous les genres, et, que les éditeurs ne prennent qu’un certain style de bouquins, je rame toujours pour mes non acceptés, mais je ne me plein pas sept c’est déjà pas mal et le huitième sortira bientôt chez Ginkgo qui n’est pas sur le liste.
    Amicalement Miguel Haler

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s