Historiette : un contretemps

(contrainte de rédaction : 20 minutes) 

Raphaël venait ce week-end-là à Reims pour y disputer le tournoi de tennis local. Une compétition sans prétention, eu égard à son niveau de joueur haut classé, mais c’est dans cette ville que demeurait sa compagne du moment, Myriam, que ses obligations lui laissaient peu voir. Il avait rencontré cette jolie brunette l’été précédent et depuis, sentimentalement, il faisait avec elle un bout de chemin, chemin trop court à son gré, par la force des choses.

Tout commença au début de ce voyage. Il avait loué une voiture et, parti très tôt, il traversait une forêt au bout de deux heures de trajet, lorsqu’il rata un virage. Son véhicule s’écrasa contre un arbre ; distrait, il n’avait pas mis sa ceinture de sécurité et il fut éjecté, perdant connaissance quelques instants. On était en automne, le sol était humide. Quand il reprit conscience, il sentit comme un gratouillis au niveau de sa cheville gauche. Une belette les avait pris, lui et sa jambe, comme terrain de promenade. Il retira vivement ce membre, endolori comme tout le reste de son corps, et constata qu’il était à présent noir comme un peigne : la matinée avait été pluvieuse sur l’humus de ce bois. Il retrouva son portable à deux pas et appela Myriam pour lui narrer l’accident ou plutôt l’incident car il ne voulait pas l’inquiéter. Du reste, c’était assez bénin. Il put remettre sa voiture en marche et cahin-caha reprit la route de Reims.

L’envie de disputer ce tournoi l’avait quitté et d’ailleurs, il avait perdu trop de temps. Passer à l’hôtel, y prendre une bonne douche, se changer pour faire disparaître toute trace de sa mésaventure le retarderait beaucoup trop pour qu’il puisse jouer cet après-midi-là.

Il se résolut à prévenir l’organisateur qui fut très courroucé, mais dut se plier à l’évidence. Raphaël fut peu après à l’hôtel qu’on lui avait recommandé et réservé. Il le reconnut de loin grâce à son enseigne lumineuse “Hôtel de Champagne”. Après sa toilette, il put annoncer à Myriam qu’il était encore juste temps pour qu’il l’invite à déjeuner sur place.

Un changement total de programme ! Il souhaita, après le repas et le moment de tendresse qui s’ensuivit dans sa chambre… qu’elle le guide dans une visite de deux caves de la ville. Il insista pour qu’ils terminent suffisamment tôt pour pouvoir, après avoir pris un en-cas, se rendre à l’Opéra.

Finalement, il n’était pas mécontent d’avoir eu cet accident, mais le lendemain, il allait devoir affronter le loueur de voiture et là, ce serait une tout autre histoire !

http://Image par <a href= »https://pixabay.com/fr/users/bedexpstock-6161331/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=2676559″>BedexpStock</a> de <a href= »https://pixabay.com/fr/?utm_source=link-attribution&amp;utm_medium=referral&amp;utm_campaign=image&amp;utm_content=2676559″>Pixabay</a>

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s